Champagne Salon aux enchères... article Le Point du 19/12/14 (Le Blog des Champagnes Salon et Delamotte)

Champagne Salon Champagne Delamotte Le Mesnil sur Oger vin terroir France

Le blog Salon Delamotte

« Comment déguster au mieux vos bulles en cette fin 2014? Réponses par Benoist Simmat - Infrarouge | Accueil | Champagne Delamotte & MCB Tour Championship #golf »

Champagne Salon aux enchères... article Le Point du 19/12/14

Vieux millésimes de champagne, succès aux enchères

Le Point - Publié le - Modifié le

iDealwine, spécialiste des ventes aux enchères de vins sur Internet, constate une flambée du cours des grands champagnes et des millésimes de collection.

Capsules de champagne.
Capsules de champagne. © DR
Par
À l'heure où les amateurs se mettent en quête de bulles en vue des agapes familiales de fin d'année, les belles cuvées de champagnes millésimés viennent également enrichir les catalogues des ventes aux enchères. Dans les millésimes anciens, certains flacons peuvent atteindre des niveaux de prix record. Une quête effrénée qui ne doit rien à l'approche des fêtes et se déroule en réalité tout au long de l'année. Le champagne, considéré surtout comme un produit festif, un peu déconnecté de l'univers des grands vins "classiques", est de plus en plus apprécié pour ses qualités de grand vin blanc effervescent, et pour sa capacité de vieillissement (grandes cuvées et millésimés). De plus, contrairement aux grands crus bordelais, crus classés du Médoc en tête, qui subissent un vrai phénomène de spéculation, ces grandes bouteilles sont la plupart du temps achetées pour être bues.

 ©  iDealwine
Lors des ventes qui se déroulaient online sur iDealwine ces dernières semaines, plusieurs flacons ont vu leur cours s'envoler. C'est notamment le cas de la fameuse cuvée "S" de la mythique maison Salon. Monocépage (100 % chardonnay), mono-terroir (la Côte de Blanc) et mono-cru (issue à 100 % du Mesnil-sur-Oger), ce Champagne n'est produit que dans les très grands millésimes, à peine une trentaine en un siècle. Le rarissime 1966 a ainsi été adjugé 2 400 euros le 26 novembre dernier.

Autre rareté, la cuvée "Vieilles Vignes françaises" de la maison Bollinger. Ce vin produit à partir de quelques parcelles de vignes "franches de pied", c'est-à-dire non greffées, est la vivante relique de ce que devait être le champagne d'antan, avant le phylloxera. Dans le millésime 1996, un flacon a récemment été vendu 840 euros.

À peine moins rares, les flacons issus de la maison Selosse sont actuellement la cible d'amateurs asiatiques pointus... et déterminés. Le blanc de blancs extra brut 2002 a été emporté pour 468 euros aux enchères, tandis que les cuvées "Le bout du Clos" et "Les Carelles" extra brut étaient toutes deux adjugées à 258 euros.

Très recherchés également, les flacons de Dom Pérignon issus des beaux millésimes des années 1940, 1950 et 1960 suscitent également un vif intérêt auprès des amateurs.


Poster un commentaire

(Si vous n'avez pas encore écrit de commentaire ici, vous devez être approuvé par le propriétaire du site avant que votre commentaire n'apparaisse. En attendant, il n'apparaîtra pas sur le site. Merci de patienter).

Archives


flux rss

  • flux rss

a propos

Géré et animé par les équipes des Maisons Salon et Delamotte, ce blog est pour vous l'opportunité d'une relation directe. Alors n'hésitez pas à nous faire partager vos commentaires, vos expériences de dégustation de Salon et de Delamotte.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération