Dernière dégustation en date de Salon 1982 ... "un goût à se souvenir à jamais" pour François Audouze (Le Blog des Champagnes Salon et Delamotte)

Champagne Salon Champagne Delamotte Le Mesnil sur Oger vin terroir France

Le blog Salon Delamotte

« Salon & Delamotte partnership with the World Wine Symposium | Accueil | Passionnate words from a Salon admirer »

Dernière dégustation en date de Salon 1982 ... "un goût à se souvenir à jamais" pour François Audouze

Extrait du blog Les carnets de François Audouze du 4 Novembre 2011

"(...) j'ouvre le Champagne Salon 1982. Le bouchon s'extirpe sans explosion. La bulle s'active dans la bouteille et le vin qui est versé est pétillant, forcément ambré. Le nez du vin est intense, mais tout se joue en bouche. Ce champagne déjà évolué mais très jeune est structuré. Il a l'expression d'un champagne ancien, mais avec un équilibre invraisemblable. Boir ce champagne, c'est s'allonger dans un canapé moelleux. Impossible de le définir, tant il est équilibré. C'est, ce jour, le plus grand Salon que j'aie jamais goûté, car l'année 1982, romantique, est au sommet de son art. Avec mon fils nous constatons qu'aucun autre champagne ne pourrait donner ce sentiment de plénitude et d'accomplissement. Nous le buvons sur des copeaux de foie de morue, sur des tulipes de betterave et il s'adapte, tout en gardant la noblesse de son message profond. Ce champagne est un bonheur absolu et il est inconcevable qu'un autre champagne puisse avoir cet équilibre, cette rondeur et cette cohérence. Il est long, caressant, profond. Il a un goût à se souvenir à jamais."

Les expériences bacchiques estivales de François Audouze sur Champagne Salon sont aussi très nombreuses, on peut les lire sur www.academiedesvinsanciens.org

Salon 1997 : "ce qui frappe c'est sa complexité et son extrême longueur. Fleurs délicates, fruits blancs, et subtilité caractérisent cet excellent champagne qui est une version de Salon moins guerrière que des millésimes plus vineux. J'aime beaucoup cette version élégante et délicate." "Salon 1997 est une pure merveille. Il est vineux et évoque de grands bourgognes, tant le chardonnay imprime sa marque. En bouche, c'est peut être un des plus grands 1997 que j'aie bu. Il combine la délicatesse florale avec un caractère vineux qui s'affirme de jour en jour. Compagnon de gastronomie, il s'adapte quasiment à tout et losque l'on sert un gigot d'agneau de plus de onze heures, l'accord est saisissant de pertinence. Ce Salon est taillé pour les repas aux viandes expressives. Ce champagne me plait de plus en plus..."

Salon 1996 : "Le Champagne Salon magnum 1996 me donne un coup de poing au coeur dès que je l'ouvre, car son parfum est le plus capiteux de tous les 1996 qie j'ai bus. Le nez est impérieux, extrêmement vineux. En bouche, c'est la glore de Salon dans une expression de puissance et de jeunesse. Il est merveilleux.Il combine un caractère vineux avec un fruit extrêmement fort. Nous grignotons des petits toasts au foie gras et de la poutargue qui mettent en valeur le champagne."


Poster un commentaire

(Si vous n'avez pas encore écrit de commentaire ici, vous devez être approuvé par le propriétaire du site avant que votre commentaire n'apparaisse. En attendant, il n'apparaîtra pas sur le site. Merci de patienter).

Archives


flux rss

  • flux rss

a propos

Géré et animé par les équipes des Maisons Salon et Delamotte, ce blog est pour vous l'opportunité d'une relation directe. Alors n'hésitez pas à nous faire partager vos commentaires, vos expériences de dégustation de Salon et de Delamotte.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération