François Audouze strikes 1959 again (Le Blog des Champagnes Salon et Delamotte)

Champagne Salon Champagne Delamotte Le Mesnil sur Oger vin terroir France

Le blog Salon Delamotte

« La Bourgogne septentrionale | Accueil | Save paper, read about Champagne »

François Audouze strikes 1959 again

Nous ne pouvons pas nous empêcher de partager encore avec vous les commentaires de François Audouze sur un Salon 1959 sur une belle table chinoise :

Un extrait du récit du 113ème Wine-Dinner, à Pékin.

"Le Champagne Salon Mesnil sur Oger 1959 est incomparablement parfait. C'est certainement le plus grand 1959, année rarissime, que j'aie bu de cette grande maison. Le dernier avant celui-ci provenait directement des caves de la maison Salon et était mort. Celui-ci est d'une perfection absolue. Tout le monde comprend que le Krug 1973 est un champagne ancien alors que ce Salon 1959, pourtant plus vieux de quatorze ans est un jeune champagne. Il a toute sa bulle, il a la couleur d'un jaune de jeune champagne. Il se développe complètement et n'a pas le moindre signe d'âge. L'acidité est contrôlée, la longueur est immense. Le plaisir est total. Je me demande si j'ai déjà bu un meilleur champagne. Je ne sais pas, mais je sais qu'il entre dans le groupe des plus beaux que j'aie jamais bus. Le plat, merveilleusement simplifié par Brian Reimer, avec la chair exquise du thon blanc et le citron vert qui aiguillonne le Salon, crée un accord d'une exactitude absolue. Cela se reproduira encore."


Poster un commentaire

(Si vous n'avez pas encore écrit de commentaire ici, vous devez être approuvé par le propriétaire du site avant que votre commentaire n'apparaisse. En attendant, il n'apparaîtra pas sur le site. Merci de patienter).

Archives


flux rss

  • flux rss

a propos

Géré et animé par les équipes des Maisons Salon et Delamotte, ce blog est pour vous l'opportunité d'une relation directe. Alors n'hésitez pas à nous faire partager vos commentaires, vos expériences de dégustation de Salon et de Delamotte.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération